Série présentée au jury du diplôme national supérieur d'arts plastiques

11 portraits (et 3 scènes) Tirages numériques 100 x 72 cm 

Laure, 2007
Laure, 2007

Photographie retenue par l'Alliance française de Lima (Pérou) pour figurer dans sa collection d'oeuvres

Siham, 2007
Siham, 2007
Nicole, 2007
Nicole, 2007
Michèle, 2007
Michèle, 2007
Marco, 2007
Marco, 2007
Jane, 2007
Jane, 2007
Aliénor, 2007
Aliénor, 2007
Lulu, 2007
Lulu, 2007
Jeanine, 2008
Jeanine, 2008
Eva, 2007
Eva, 2007
Alice, 2007
Alice, 2007

« […] Mais il est d'autres ordres que ceux des moines vagabonds, et la dévotion du photographe au ciel des images peut prendre d'autres formes. Celle, par exemple, de la patience et de l'empathie. Les photographies de Mélina Vernant se font en amont de la prise de vue, par le gain patient de la confiance : seul l'abandon consenti du modèle permet en effet à une artiste de capter dans tel portrait de jeune femme le poids d'une vie, c'est-à-dire à la fois l'infinie lassitude d'un visage et la volonté qui demeure - trahie par le négligé savant des cheveux, le galbe d'un genou sous un bas fantaisie - de ne pas laisser à l'accablement la victoire finale. […] »

 

Didier Semin

 

 

 

 

Extrait du catalogue de l'exposition Grande Vista présenté à l'occasion du festival Mirafoto de Lima en 2009. Éditions de l'École nationale supérieure des beaux-arts, Paris, 2009 

Cette série de portraits est une sélection de photographies réalisées entre 2007 et 2009. J'ai demandé à des personnes plus ou moins proches de mon entourage de me laisser les photographier dans leurs univers respectifs. J'ai commencé en préparant chaque séance avec une idée assez précise de ce que j'attendais d'eux (attitude travaillée, image sophistiquée), mais au fur et à mesure, je me suis laissée surprendre. De séance en séance, mon regard a changé et n'a cessé de se renouveler. Je me suis finalement concentrée sur les individus eux-mêmes, leur corporéité, leur visage, afin de saisir leur réalité et l'énigme qu'ils m'ont confiée. enfin et surtout, j'ai été captivée par la complexité de la figure humaine, sa vulnérabilité, ce qu'elle cache et ce qu'elle accepte parfois de livrer.

 

 

 

La série courte ci-dessous fonctionne, à l'inverse, sur le vif, sans cadre et sans parole, comme un assemblage tout en geste et en mouvement. 

 

Paris, 2007
Paris, 2007
Paris, 2004
Paris, 2004
New York, 2008
New York, 2008